Sur des Breizh ardentes de Stanislas Petrosky

Souvenez vous il y a peu je vous parlais de Requiem, ce prêtre coureur de jupons, aux mœurs légères…. Retrouvons le en Bretagne… Un grand merci à Netgalley et Eaux troubles éditions. #SurdesBreizhardentes #NetGalleyFrance

Petit résumé:

L’Église est pauvre, ce n’est pas à toi que je vais l’apprendre.
Alors quand un dénommé Laurent Gérard lui lègue sa fortune au moment de son décès, crois-moi qu’elle apprécie.
Ce qu’elle apprécie moins, c’est de se faire spolier l’héritage !
Voilà pourquoi je déboule en Bretagne sous la couverture d’un aide-soignant dans un EHPAD où les résidents meurent plus que de raison !
Entre légendes Celtes et une belle rousse incendiaire, j’ai de quoi faire dans ce roman !
Suis-moi, on y va…

Mon avis sur l’ouvrage:

Cette fois, je m’étais préparée au style imagé de l’auteur, je l’ai retrouvé avec quelques poils de couilles en moins quand même… mais entouré de mystère et surtout entrain de traquer l’Ankou en grimpant une « breizh ardente » , le tout bien arrosé de breuvages celtiques…

Est ce que j’ai préféré le premier? Oui, c’est sûr, celui est très bien, et j’ai passé un super moment détente mais, je l’ai trouvé plus soft que le premier et finalement, avec Requiem, je m’attendais à ce que ça monte crescendo et là, passer de l’actrice porno assassinée à la maison de retraite, la transition est rude. Ça n’engage que moi bien entendu et je le répète je me suis bien marée quand même, c’est l’essentiel.

J’ai hâte de lire la suite des aventures de Requiem…

Lu du 1 au 2 mai 2021.

Publié chez Eaux troubles éditions.

6 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s