Le dernier chant de Sonja Delzongle

Quand tu commences un bouquin et qu’au bout de quelques pages tu te dis:  » Oh putain, oh putain oh putain…!!!! »

Petit résumé:

Et si les animaux n’étaient que de malheureuses sentinelles… « C’est le bruit, qui tue. Le dernier chant. Il apporte la mort ». Telle est la prédiction de la vieille Innu devant l’immense cimetière qu’est devenu le fleuve Saint-Laurent en ce matin d’août 2021. A perte de vue, des marsouins, des bélugas, quelques orques, flottent le ventre en l’air. Une hécatombe sans précédent. Deux mois après, dans une réserve du Congo, les gorilles succombent eux aussi à un mal inexpliqué. Et, chose stupéfiante, les survivants, prostrés semblent pleurer… Quel lien entre ces phénomènes qui se multiplient dans le monde ? A qui profite la disparition de ces êtres vivants ? C’est ce que se demande Shan, chercheuse à l’Institut de virologie de Grenoble, en découvrant le dossier déposé sur son bureau par un stagiaire. La voilà décidée à mener l’enquête, seule. Mais déjà, des yeux la surveillent, quoi qu’elle fasse, où qu’elle s’envole… Et à l’approche de la vérité, Shan mettra en jeu non seulement ses convictions, mais aussi sa propre vie. Entre peurs ancestrales et angoisses de fin du monde, une plongée vertigineuse aux confins de l’humanité. Un thriller intense et bouleversant.

Mon avis sur l’ouvrage:

J’ai commencé ce livre et là: oh putain! vais-je enfin avoir un vrai coup de cœur pour un thriller en 2021? Je referme ce livre et je me dis: Oh putain, j’ai réussi à le finir, quelle déception (que je suis polie dis donc, je le suis moins dans ma tête!). C’est certainement le livre de ce premier semestre 2021 qui m’apporte une si grosse déception, le flop complet et pourtant!

La première partie du roman m’a faite vibrer, un thriller sur fond d’écologie avec des thèmes importants, des personnages accrocheurs, Shan, Liam, Mama Afrika, tout part pour être the coup de cœur et au bout de 150 pages, on sombre, on oublie (presque selon moi) le côté écologie pour en revenir à des affaires bassement humaines et peu attractives. C’est la douche froide. La rencontre de Shan et Orban n’a pas arrangé les choses, c’est faiblard et tout le reste sans grand intérêt, à un moment, je me suis amusée à chercher Mégatron et les déserticons j’avais l’impression d’être au milieu des transformers….

Si l’idée de base est excellente et était pleine de promesses, son traitement reste superficiel et ne m’a pas du tout plu, lecture diagonale complète pour aller plus vite. La fin correspond en plus, à tout ce que je déteste viscéralement dans un roman, à moins d’avoir l’espoir d’une suite que d’avance, je n’ai pas envie de lire.

Que dire de certaines choses qui sont tout bonnement surréaliste. Désolée mais une femme qui va à l’hôpital pour une « presque fausse couche »(?) ne va pas faire du quad deux jours après… C’est vraiment le genre de chose qui me hérisse. Sachez qu’il y a beaucoup d’élements où je me suis dit c’est n’importe quoi mais on va tout vous dire quand même… Évoquons le covirus du livre… à part te rappeler bien comme il faut la période dans laquelle on vit depuis 1 an et demi, ça n’a aucun intérêt et personnellement, quand je lis un livre c’est pour m’évader. Je n’ai rien contre les faits historiques dans les ouvrages, au contraire mais là, on est encore dedans! Je trouve ça malaisant et ça en rajoute une couche et on n’en a pas besoin. Du coup, l’évasion, dommage…

Shan si pleine de promesse et d’intelligence au départ se révèle être très niaise mais il en est de même pour les autres personnages.

Je suis dure, je me rends bien compte mais je suis en colère c’était tellement prometteur! Alors, j’en lirai d’autres. J’ai prévu Dust pour juillet. Pourquoi? Parce que l’écriture, globalement m’a plu et que je suis sure que l’histoire plaira a beaucoup de gens, ça reste attractif et on tourne les pages on a envie de savoir, je parle dans sa globalité ok? donc, je veux en lire un autre en espérant que je m’y retrouverai plus.

Publié aux éditions Denoël

Lu du 6 au 8 juin 2021

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s