Millenium tome 6: La fille qui devait mourir de David Lagercrantz

Millenium après Stieg Larsson ou l’art de détruire l’essence même d’une saga…. voilà, ça vous donne le ton de ce qui va suivre….

Petit résumé:

À Stockholm, un SDF est retrouvé mort dans un parc du centre-ville certains de ses doigts et orteils amputés. Dans les semaines précédant sa mort, on l’avait entendu divaguer au sujet de Johannes Forsell, le ministre de la Défense suédois. S’agissait-il des délires d’un déséquilibré ou y avait-il un véritable lien entre ces deux hommes ? Michael Blomqvist a besoin de l’aide de Lisbeth Salander. Mais cette dernière se trouve à Moscou, où elle a l’intention de régler ses comptes avec sa soeur Camilla.

Mon avis sur l’ouvrage:

Pouvait-on faire pire que Millenium 5? Je ne le pensais pas mais en fait, si! C’est extraordinaire! L’auteur a réussi la mission impossible de détruire encore plus l’essence même de Millenium, incroyable, affligeant, sidérant. Je ne trouve aucune lumière dans cette obscurité. Mon constat est très simple, ce livre est plat, vide, creux, sans âme, sans vie, sans rien, du début à la fin. Pourquoi l’avoir lu? Grande question… pour finir un cycle peut être ou par masochisme. Non, en fait, c’était pour pouvoir en parler avec mon père.

Il faut savoir que j’ai commencé à lire la saga Millenium pendant des vacances au ski avec mes parents il y a quelques années maintenant et comme mon papa lit beaucoup, nous les avons lu (les 3 premiers), l’un après l’autre, en nous disant, c’est top, c’est vachement bien… Puis on a lu le 4 et on s’est dit, bon il y a encore une trame Stieg Larsson donc ça passe et puis il y a eu le 5, mon père m’a dit « Mouais, bof » et puis là, il est arrivé au mois de février avec le 6 en misant « Humpf » et là, je me suis dit « aie aie aie ». Nos conversations peuvent paraitre succinctes mais nous n’avons pas besoin de plus et je peux vous dire qu’il a été vachement sympa avec son « humpf » parce que ça ne le mérite même pas.

L’histoire su laquelle enquête Michael va nous mener jusqu’au sommet de l’Everest alors que moi je trouve qu’on a touche le fond. de la façon dont elle arrive jusqu’à lui et ce, jusqu’au dénouement avec ses diverses ramifications , tout est surréaliste, parfois à la limite de l’incohérence et trop gros du coup ça ne passe pas. Vous le savez je n’aime pas trop trop les coïncidences dans un livre et là, c’est même au delà de ça!! Encore une fois, l’histoire parallèle de Lisbeth est barbante et le lien avec l’histoire de Michael tellement saugrenue que vous m’auriez foutu une soucoupe volante au milieu de tout ça, ça ne m’aurait pas paru plus loufoque.

Les personnages emblématiques de Millenium, notamment Michael et Lisbeth qui ont des caractères, des chemins de vie puissants, qui sont écorchés vifs, noirs, auto destructeurs même sont ici, saccagés. Michael est en vacances (?), n’a aucun charisme, aucune force, aucune volonté, quant à Lisbeth, elle est faible et molle. Ce n’est pas Lisbeth. Pourquoi avoir voulu la rendre humaine? je ne comprends pas. Elle est devenue fade, sans noirceur. Certains personnages ont même carrément disparu et là où on apprend des trucs de fou (enfin sensé parce que noyé au milieu du reste), ça s’arrête à une ligne vite fait, hop hop hop, c’est calé, basta fini. MAIS PUT…!!! Ça m’énerve!! Mais en fait, soyons lucide, les personnages sont à l’image du livre, vides, creux, ennuyeux, inexistants.

Il n’y a aucune action, aucun stress. La seule émotion ressentie est la colère, la colère face à la destruction de nos héros et de la saga. ATTENTION: Je ne dis pas que l’auteur est mauvais, je lirai même volontiers ses livres à lui, je dis juste qu’en ce qui concerne Millenium c’est un échec.

Oserai-je maintenant aborder la fin du livre ou comment essayer de faire un feu d’artifice avec des pétards mouillés et périmés? C’est n’importe quoi! Ça n’a aucun intérêt, c’est fait à la va-vite, ce n’était ni fait ni à faire et je ne vous parlerai même pas du petit bonus romance qui se glisse comme ça dans le roman, beurk.

J’ai envie de dire: enfin fini! C’est tant mieux parce que ces suites n’ont servi à rien à part à énerver les fans de la saga et à les dégoûter et à juste imaginer la machine à sous derrière. Heureusement pour vous, j’ai laissé passer quelques heures avant d’écrire cette chronique parce que j’aurais été bien plus cruelle face à cet ersatz de livre de Millenium.

Publié chez Acte noir

Lu du 15 au 19 mai 2020

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s